dimanche 29 septembre 2019

Belles rencontres travaux avance très bien

Bonjour amis lecteurs,

En ce dimanche chaud et humide ici au Panama, tout va toujours très bien et très occuper durant les jours de semaine.

Depuis deux semaines, nous avons eu une température extraordinaire selon les gens d'ici.  Effectivement, le soleil, brise et ciel bleu a été très présent à la surprise de plusieurs, car c'est quand même la saison des pluies.

Nous faisons toujours de très belles rencontres à la marina de Shelter Bay.  Les gens arrivent de l'Afrique du Sud, Allamegane, Hollande, Hongrois, USA, etc.  Beaucoup d'entre eux son de passage pour faire des travaux de maintenance sur leurs voiliers, d'autres pour préparer le bateau afin de traversée le canal de Panama. 

Où en sommes-nous rendus avec nos travaux depuis la dernière mise à jour du blogue?

Notre éolienne D400 est remise en service depuis plus d'une semaine.  Nous n'avons pas été chanceux, car normalement les bearings de cette marque devraient durée plusieurs années ou roulement avant un changement.  Mais, on a trouvé possiblement la cause du bris d'un des deux bearings (voir photo avec du tape bleu).

Cela a dû ce produire au montage, il y a eu un léger fragment de métal, le morceau a fragmenté en mille miettes, la logique veut qu'une particule métallique ait pénétré dans le bearing intérieur et la cause de ce bruit de "grounding" que nous avions lorsqu'elle tournait à plus de 15 Knots.

Mais, tout a été remplacé et maintenant elle produit de l'énergie à plein régime lorsque le vent est présent.

Le fameux dodger qui couvre la partie avant du cockpit.  Diane a passé plus de 150 heures à faire et refaire les coutures, coupes, ajustements et finaliser cette partie vendredi dernier.  Chapeau, elle a fait un travaille remarquable et une patience inouïe.  Maintenant ou peut ouvrir la partie du milieu et l'air plus frais peut nous rafraichir légèrement, sans oublier que l'on peut voir en avant, c'est beaucoup plus claire lors des navigations.

Prochain dodger, dans 10 ou 15 ans peut-être ;-) Possiblement dans deux semaines, le débutera la deuxième section soit la partie qui ce nome Bimini.

On a profité d'être au quai pour démonter au complet notre guindeau de marque Lewmar.  Celui-ci n’est supposément aucun entretien selon le fabricant!  Hum, il devrait revoir leur document, car il y a définitivement un entretien à effectuer sur un guindeau, je dirais même à faire aux 6 mois.

Pas besoin de vous dire que les o'ring, joint d'étanchéité et certaine petite pièce sont complètement sèche ou fini, le "shaft" n'avait plus beaucoup de graisse, etc.  Nous sommes en réflexion actuellement pour le remplacer ou trouver des pièces de rechange si elle existe encore.  On a débuté nos recherches pour les pièces, à suivre.

Mise en place d'un petit système d’alarme pour l'entrée d'eau possible via la chambre arrière ou presse-étoupe est situé (voir photo système Gove).

On a fait faire le nettoyage de la coque et de l'hélice via M.Jesus, son compresseur est sur le quai et lui était sous l'eau.

Bon pour la semaine du 1er octobre, un gros travail va débuter, soit la partie "rigging" ou gréement. Même si l'été 2018 nous avons fait faire une inspection par les professionnels du Marin en Martinique, on préfère revoir visuellement tout notre gréement avant la traversée du Pacifique.

Soit de revoir les haubans, ridoirs, attaches, bases de nos supports pour qu'ils soient étanches incluant les manilles pour que tout soit en pleine forme.

Mois d'octobre, nous allons possiblement faire la demande pour obtenir notre date pour la traverse du canal.

Ce soir BBQ au Palapa avec bières, vin, musique et rencontrent des navigateurs.

À bientôt.

L'équipage de Rodignard





























dimanche 8 septembre 2019

Retour en famille et travaux au bateau

Bonjour amis lecteurs,

Bien oui enfin des nouvelles de l'équipage de Rodignard!  Non, on n’avait pas oublié personne, depuis le début juin le temps a passé plus vite que prévu, même sur un bateau ou le temps devrait être vécu au moment du temps présent, celui-ci défile trop rapidement.

Premièrement chose, l'équipage va très bien, tout le monde est en pleine forme malgré la chaleur intense et l'humidité constamment élevée ici au Panama.  Pour ce qui est du bateau celui-ci commence à redevenir un vrai voilier, à suivre les détails ci-dessous.

Nous allons diviser en 2 étapes pour ce qui est des nouvelles de nous!  L'autre transition sera les modifications et améliorations qui sont directement liées au bateau. Beaucoup parmi vous nous ont demandé la raison de notre délai avant la traversée du canal.  Il faut savoir que le bateau doit être au maximum de sa forme pour notre traversée du Pacifique, qui est toujours prévue vers la mi-février 2020.  Pour la traversée du canal, ce moment privilégié est planifié fin novembre ou début décembre 2019.

L'équipage ou en somme nous rendus.  Nous sommes toujours à la marina de Shelter baie au Panama, c'est devenu actuellement notre gite pour quelques mois. Mais, nous avons retrouvé familles et amis (es) lors de notre séjour au Québec.

Il y a des rencontrent avec nos enfants, toujours un moment magique avec eux, plusieurs lunch et piquenique au parc Molson. Puis, la fête de Pauline la mère de Richard qui a soufflé ses 90 ièmes chandelles avec la famille et son beau Jean-Paul.  Faut pas oublier la belle rencontre avec Jean-Jacques père de Diane  et la conjointe Lucette.

Nous avons eux, plusieurs rencontrent des amis (es) et navigateurs/ navigatrices: Que ce soit, souper avec Sylvie & Bernard, Jacques & Sheila, la rencontre au camping de Pointe-Calumet organiser par Danielle & Alain (toute une journée de rencontre), journée et soirée mémorable avec notre très bonne amie Diane et ses enfants Caroline, Jean-François incluant leurs conjointes et enfants.

J'avais omis, nous avons été accueillies comme des rois chez nos amis Diane et Daniel du voilier Mélaudine, un autre moment très magique que nous n'avons pas oublié dans leurs magnifiques demeures, endroit paisible.

Plusieurs piqueniques et déjeuner avec des amis navigateurs: Louise & Denis, équipage de Prana, Monique & Gervais du voilier Taranga III. Autre soirée bien arrosée et une atmosphère de joie et plaisir lors de la rencontre avec beaucoup de navigateurs chez Maryse et Merrill, etc.Si nous avons oublié des gens, ce n'est pas volontaire, la mémoire qui fait des siennes ;-)

Et puis impossible de passer sous silence, Martine et Daniel avec qui nous avons eux une merveilleuse journée qui a débuté par un gros déjeuner aux Bonnes Soeurs, comme nous avions encore beaucoup à jaser, nous avons terminer tout prêt du grand jardin des légumes de Martine & Daniel pour faire tout un piquenique et arrosé de bon vin.

Nous devions avoir d'autres rencontres, mais comme identifier au tout début, le temps à passer trop rapidement et avons dû annuler différentes rencontres d'amis (es). Remis à la prochaine fois.
















--

Section 2, soient les travaux sur le bateau.

Pourquoi avoir choisi de faire nos travaux ici au Panama à la marina de Shelter Baie?  La première chose, ce n'est pas vraiment nous qui décidons, nous on juste constater que le bateau n'était pas tout à fait dans la forme splendide pour nous accompagnée lors de notre traversée vers la Polynésie Française.

Mais, ici au Panama, nous sommes protégées des risques d'ouragans ou tempête tropicale.  Autre raison, avec chaleur et humidité intense dans la région de l'Amérique centrale, nous avions besoin d'avoir accès à une piscine, eau pour boire et laver ainsi que l'électricité pour nos travaux, ce que l'on retrouve à la marina de Shelter Baie.  Sans oublier une possibilité de faire notre épicerie régulièrement, puisqu’ici nous avons une navette à chaque jour qui se dirige vers Colon.

Part ou l'on commence pour nos travaux!

Section énergie incluant notre EIPRB d'urgence, plomberie, dodger/ bimini, déssalinisateur, rigging, Radio SSB, nettoyage du bateau ou!

* En mai dernier, nous avons commencé à avoir des troubles d'énergie sur le bateau!  Bien oui, une de nos batteries c'est court-circuité, ce qui fait qu'elle ne pouvait ce rechargé et empêchait l'autre batterie de bien exécuter la charge.  Ceci fut une cause similaire en 2015 lorsque nous étions dans la région de Virginie. Hum! Hum!  Oups! Ce n'est pas normal.

Il faut donc revoir le câblage électrique entre les interrupteurs et nos batteries.  Mais par la même occasion, il faudrait bien ajouter une troisième batterie afin d'obtenir une belle banque de réserve en énergie.  OK, mais où peut-on installer une troisième batterie? Après plusieurs semaines de réflexion, on choisit de déplacer notre chauffe-eau et faire place à la troisième batterie.

OK, mais si l'on déplace le chauffe-eau, il doit être fixé solidement dans le coffre!  Bon, faut trouver du bois marin et lui faire un bon caisson solide, mais il faudra remplacer les boyaux d'eau froide, eau chaude, évacuation soupape et rejet d'eau d'urgence.  Ha oui, dans un bateau, le chauffe-eau est aussi alimenté via les oses du bloc moteur, soit les boyaux de l'antigel qui une fois chaud réchauffe automatiquement le réservoir à eau chaude.

Comme nous avons pris la décision de remplacer toutes nos batteries maison, on va en profiter pour refaire tout le câblage électrique avec 2 nouveaux "BusBar", 2 nouveaux porte-fusibles, du câble batteries 1/0 (plus gros et performant).  Donc, on doit revoir aussi nos câblages et portes fusibles de notre éolienne D400, du contrôleur MPPT des panneaux solaires et du "shunt" pour le moniteur de batterie.

Mais, si on change nos batteries, il faut reconfigurer notre contrôleur MPPT?  Bien oui, mais nous aurons besoin d'un nouveau module pour reprogrammer le tout, soit un IPN ProRemote de Blue Sky Energy afin que la nouvelle configuration corresponde adéquatement aux 3 nouvelles batteries.

Voir les photos des anciens branchements qui ont été mal effectuer par....Nous avons aussi trouvé la cause du court-circuit répétitif sur le montage de nos anciennes batteries.

Voilà le nouveau set-up est maintenant en place depuis le 31 août pour le chauffe-eau, les 3 nouvelles batteries avec tous le nouveau câblage et équipement nécessaire au bon fonctionnement.

Le remplacement notre pompe basse pression pour le déssalinisateur avec certain adaptateurs qui étaient de la dimension 3/8 pour être remplacer par des 1/2 sont maintenant en place.  Dans les prochaines semaines, nous devrions vérifier son débit d'eau avec la nouvelle pompe.

Remplacement d'un ventilateur qui était devenu bruyant dans la chambre avant.

Installation d'un nouveau tuyau pour le propane avec pour un réservoir de plus de 20Kg.

Septembre, c'est le temps de refaire au complet notre dodger/ bimini qui a maintenant plus de 11 ans.  Le soleil et la chaleur des Caraïbes à finalement eu raison avec le temps.

Donc, Diane à débuter les travaux. Voir photos et à suivres pour les prochaines semaines.  Richard lui, doit finaliser la pose et l'installation de nouveaux équipements pour notre trajet vers la Polynésie.

L'autre étape sera de revoir tout notre gréement pour être certain que les câbles, ridoirs, et manilles soient en pleine forme.

Donc, pour toutes ces raisons, nous avons manqué un peu de temps pour la mise à jour du blogue, mais notre Facebook est tenu plus régulièrement à jour.

Depuis notre arrivée ici à la marina, nous avons quand même rencontré plein de gens des pays suivantes: USA, Espagne, UK, Suisse, France, Norvège, Hollande, Allemagne, Afrique du Sud, New Zelland, etc.  Ce qui fait que chaque dimanche les gens se rencontre et participent sous la Palapa pour profiter d'échanger un plat lors de la soirée BBQ, bavarder et parfois avec musique.

Ha oui, n'oublions pas qu'a chaque jour, plusieurs de nous ce rejoint dans la piscine avec une bonne bière très froide afin d'échanger les différents travaux que chaque équipage finalise durant la journée.























































Alors, ce n'est pas des vacances, mais bien un choix de vie ;-)

L'équipage de Rodignard